Inauguration du lavoir de Payzac

Malgré des conditions climatiques bien défavorables, près de cinquante personnes étaient réunies devant le lavoir.

Après leur avoir souhaité la bienvenue, le maire, Jean-Michel LAMASSIAUDE, a passé la parole à Claude TAYON, président d’Auvézère-Avenir.

Celui-ci s’est félicité de la collaboration entre la municipalité et son association, qui a permis la réalisation d’un projet resté dans les cartons depuis une bonne trentaine d’années !

Le bâtiment du lavoir a été restauré (merci à la fondation AGIR en Charente-Périgord dont la subvention a financé les 3/4 des travaux), les employés municipaux ont nettoyé le site, aménagé un chemin d’accès et réussi, entre deux averses, à réaliser un terrain de pétanque. Bref, tout est en bonne voie…

Reste une controverse concernant le nom à attribuer audit lavoir. À la fin du XIXe siècle, c’est la mare de La Bouterie qui faisait office de lavoir, avant que Gustave Le Clère (maire de Payzac de 1899 à 1908) ne cède gracieusement à la municipalité un terrain situé 300 mètres en contrebas, au lieu-dit Le Pré La Planche, à la condition expresse qu’on y établisse le lavoir communal.

D’après des sources autorisées, nos lavandières auraient tout naturellement gardé le nom de La Bouterie pour le nouvel emplacement.

D’autres voix s’élèvent pour dire qu’on se rendait désormais au Ponty (du nom de l’étang situé en aval du lavoir).

À ce jour, la question n’est pas tranchée mais nous disposons en tout cas du lieu idéal pour laver notre linge sale en famille !

Tout cela n’a empêché personne de faire honneur au buffet offert par la mairie, animé en musique par l’ensemble CLEYOUCA, cinq jeunes (douze ans de moyenne d’âge) qui promettent.

Lavoir jeunes musiciens devant expo,( phptp P. Thibaud)  exposition photos des travaux ( photo P.Thibaud)  Lavoir brouette et banche à Coco,photo P.Thibaud.  Lavoir groupe (photo P.Thibaud)  Président le président d' Auvézèrec Avenir, le maire et le chef d agence CA caisse locale photo P. Thibaud