La fin d’un Mai

info document -  voir en grand cette image

C’était un grand et beau peuplier. Il avait été choisi comme « Mai » et planté en 1977 pour fêter l’élection d’Emile Lamassiaude, le père de notre maire actuel .

Mais il était envahi par du gui et devenait dangereux pour les passants et, de part sa situation, pour les enfants fréquentant l’air de jeux et bientôt, pour les plus grands, la future aire de glisse.

Aussi Jean Michel Lamassiaude s’est résolu, à contrecœur, à le faire abattre. Ce sont Daniel Pichon et Jean-François Delord qui ont été chargés de cette mission , avec l’aide des cantonniers.

L’opération s’est faite en deux temps. Les plus grosses branches ont d’abord été sciées et tirées . Puis, après que Daniel Pichon ait entamé la base du tronc sur les 2/3 de sa circonférence, c’est le débusqueur, radio commandé par son propriétaire, Jean-François Delord, qui l’a tiré et fait tomber.
La place a été nettoyée par les cantonniers, les modules de l’air de glisse vont pouvoir bientôt être installés.

le tronc prêt à partir à la scierie la place sans le peuplier La base est sciée au 2/3 Concertation entre D.Pichon et JF. Delord Le peuplier à terre Il commence à tomber la place avecLe peuplier encore debout D.Pichon en pleine action