La pêche au toc : résultat du concours

Le 27 mai 2015 12:32, <l.thomas424 chez laposte.net> a écrit :

Samedi 23 mai, aux forges de Savignac Lédrier se tenait un concours de « pêche au toc. » Ils étaient 15 inscrits d’Excideuil, de St Jean de Côle et de Payzac.

Mais au fait, pourquoi « pêche au toc » ?

Bernard Guillout , président actuel des Amis de l’Auvézère, la société de pêche de Payzac, nous a fourni quelques explications.

Pour pratiquer cette pêche, il faut évidemment une canne plus ou moins longue, selon le cours d’eau, équipée de quelques plombs au bout du fil , sans bouchon. Un appât (en général un ver ou une larve d’insecte) et beaucoup d’habilité. Car vous devez tenir la canne dans une main et contrôler le fil avec l’autre, pour toujours garder la maîtrise de l’appât qui dérive : ainsi, celui ci semble explorer le courant en rasant le fond.

Vous contrôlez la ligne de la main gauche jusqu’à ce que vous sentiez des « tirées » qui font bouger vos doigts : comme si vous sentiez des « tocs » qui dureront tant que la truite ne relâchera pas l’appât :voilà l’origine du nom de la technique.

Tout se joue à ce moment là : ferrez rapidement, mettez le poisson dans l’épuisette et, ensuite, remettez le délicatement dans la rivière.

Cela semble facile ! Tout au moins pour les participants, puisque durant cette journée, 225 truites ont été pêchées.

C’est Brice Colombey de St jean de Côle qui a gagné ce concours avec 47 truites, suivi de Jérome Clédat ( 40 prises ) et de Bernard Guillout (30) . Les coupes ont été remises par Nadia Vanden, adjointe au maire .

D’autres parties de pêche sont programmées tout au long de l’année. Si vous pratiquez ce sport et désirez participer aux prochains concours, vous pouvez contacter Bernard Guillout au 06 33 27 89 27 ou aller sur la page web du site http://www.amisauvezere.com/

un beau spécimen les pêcheurs ou à plusieurs en solitaire