Cérémonies du 9 juillet

Une cérémonie en hommage à Jean Pierre Timbaud et aux résistants fusillés à La Sarlandie .

10h30 : Place Timbaud

11h : La Sarlandie

Qui était J.P. TIMBAUD ?

Jean-Pierre TIMBAUD (1904-1941) - Jean-Pierre Timbaud, né le 20 septembre 1904 au hameau Bossavy à Payzac ( dans la famille de famille de sa mère, née Trarieux) et mort fusillé le 22 octobre 1941 au camp de Châteaubriant, près de Nantes.

Il fut une figure majeure du syndicalisme français appartenant à la Confédération générale du travail, patron des « métallos » qui réunissait des milliers d’adhérents. Il participa à ce titre à la signature des accords de Matignon en 1936 aux cotés de Léon Blum.

Communiste, Il fut fusillé comme otage en représailles à l’attentat du 20 octobre 1941 contre le Feldkommandant Karl Hotz à Nantes. Sa figure est considérée comme exemplaire. De nombreux lieux (rues, places, écoles) portent son nom en France.

A Payzac nous avons par le passé célébré sa mémoire par différentes manifestations.

Que s’est il passé à La Sarlandie le 9 juillet 1944 ?

Ce jour là, un groupe de résistants venus de Clairvivre, et pour la plupart engagés au sein du groupe Stalingrad (résistance FTP - obédience communiste), entreprit de saboter le Pont Neuf afin de retarder une colonne allemande de la 11e Panzer Division, en repli depuis le sud Dordogne, vers le Limousin.

L’attentat échoua, les dégâts furent minimes. Les auteurs furent poursuivis et tués depuis le chemin qui mène du Pont Neuf à la Sarlandie.

Le monument a été élevé à l’endroit où ils tombèrent sous les balles allemandes. Sur la stèle, un nom est absent de la plaque mémorielle. ‌