Communiqué de presse - Coronavirus : point de situation en Nouvelle-Aquitaine du 20/11/2020

L’ARS Nouvelle Aquitaine communique :https://www.nouvelle-aquitaine.ars....

Pour rappel, en Dordogne :

périodetestés positifsTaux de positivité taux d’incidence pour 100 000 hab. hospitalisationsen réanimation
du 22 au 28 septembre 4201 153 3.6% 37.5 30/09 : 14 30/09:3
du 28 septembre au 4 octobre 3452 151 4.4% 37 7/10:18 7/10 : 3
5 au 11 octobre 3729 245 6.6% 60 14/10 : 19 14/10:1
12 au 18 octobre 4791 406 8.5% 99.4 20/10 :23 20/10:1
19 au 25 octobre 7344 854 11.6 209.1 28/10:44 28/10:4
26 octobre au 1 novembre 9062 1272 14% 311.5 4/11:71 4/11:13
1 novembre au 8 novembre 9236 1190 12.9% 291.4 8/11:110 8/11:16
9 novembre au 15 novembre 6630 662 10.0% 162.1 18/11:91 18/11:17

Santé Publique France publie :

DORDOGNE : Données pour le 17/11/2020, publiées le 20/11/2020

Tests effectués : 860

Tests positifs : 81

Taux de positivité : 9.4%

Taux d’incidence : 19.8 pour 100000 hab.

Taux d’incidence sur 7 jours glissants : 125.6 pour 100000 hab.

A savoir

Taux d’incidence

Critère dont on entend le plus souvent parler, le taux d’incidence correspond au nombre de tests positifs pour 100 000 habitants sur 7 jours glissants. C’est un indicateur qui permet d’avoir une bonne idée du nombre de personnes infectées dans un territoire donné, mais pas de la gravité de leur état, et dépend du nombre de tests effectués.

les zones d’alerte :trois seuils d’alerte basés sur trois critères

La zone d’alerte  : un département rentre en zone d’alerte quand le virus circule avec un taux d’incidence supérieur à 50 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants.

La zone d’alerte renforcée  : le virus a un taux d’incidence au-dessus de 150 cas pour 100 000 habitants, avec un taux d’incidence de plus de 50 chez les personnes âgées de plus de 65 ans.

La zone d’alerte maximale : trois critères doivent être réunis pour atteindre la zone d’alerte maximale. Le taux d’incidence doit être supérieur à 250 pour 100 000 habitants, le taux d’incidence chez les personnes âgées doit être supérieur à 100 pour 100 000 et le pourcentage des lits occupés par des patients Covid-19 dans les services de réanimation doit être d’au moins 30%.

Ces zones renforcent les pouvoirs du préfet qui est à même de prendre plusieurs mesures drastiques afin de freiner la progression du virus. De la simple limitation des rassemblements jusqu’au confinement local.