EPCI, SMBI, GEMAPI, EPIDOR, NATURA 2000 : quelques explications

Sur le présentoir de la mairie vous trouvez un dépliant du SMBI, fort instructif, vous expliquant quelles sont ses actions.

Pour mieux comprendre son contenu, il faut savoir que l’état a donné récemment aux EPCI la compétence GEMAPI . Nos élus ont choisi de déléguer cette compétence au SMBI qui, lui, la met en œuvre en liaison avec EPIDOR. Ce syndicat s’occupe aussi du réseau Natura 2000.

Vous vous perdez dans tous ces sigles ou acronymes ? Si vous n’avez pas le temps, allez directement en bas de la page, sinon voici quelques éclaircissements :

L’EPCI : "Etablissement Public de Coopération Intercommunale" : vous le connaissez mieux sous l’appellation communauté de communes.

Notre EPCI a pour sigle ILAP : Isle Loue Auvézère en Périgord. Il comprend 28 communes.

le SMBI  : Syndicat Mixte du Bassin de l’Isle a pour objet principal d’assurer l’ensemble des compétences imposées par la GEMAPI dans son territoire ainsi que la maîtrise d’ouvrage de travaux d’entretien, de restauration. Ce syndicat couvre désormais une majeure partie du bassin de l’Isle, dans le département de la Dordogne sur 137 communes. Nous y avons adhérer en 2018 , notre représentant est Jean Michel Lamassiaude, vice président du syndicat.

La GEMAPI : Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations est une compétence confiée aux communautés de communes depuis le 1er janvier 2018. Les actions entreprises sont définies ainsi par l’article L.211-7 du code de l’environnement :

  • L’aménagement des bassins versants
  • L’entretien et l’aménagement des cours d’eau, canaux, lacs et plans d’eau
  • La défense contre les inondations et contre la mer
  • La protection et la restauration des zones humides

EPIDOR : Établissement Public Territorial du Bassin de la Dordogne –crée en 1991 doit agir pour une gestion durable de l’eau, des rivières et des milieux aquatiques.L’objectif principal d’EPIDOR est de formuler des stratégies appropriées aux problèmes du bassin versant de la Dordogne et à les mettre rapidement en œuvre en respectant quatre principes :

  • Concevoir l’action à l’échelle du bassin versant
  • Clarifier les responsabilités et les compétences des différents acteurs dans le respect du principe de subsidiarité
  • Mettre en cohérence la politique de l’eau et les autres politiques menées sur les bassins versants (agriculture, urbanisation, industrie)
  • Trouver les moyens nécessaires pour mettre en œuvre des politiques ambitieuses sur le bassin versant de la Dordogne.

Natura 2000 est un réseau européen des espaces naturels. Ce réseau a pour objectif de préserver la diversité biologique en Europe en assurant la protection d’habitats naturels exceptionnels en tant que tels ou en ce qu’ils sont nécessaires à la conservation d’espèces animales ou végétales. Les habitats et espèces concernées sont mentionnées dans les directives européennes « Oiseaux » et « Habitats ».

Pour résumer, l’état a donné récemment aux communautés de communes la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations. Les élus de notre communauté ont choisi de déléguer cette compétence au syndicat mixte du bassin de l’Isle qui, lui, travaille en liaison avec l’établissement public du bassin de la Dordogne. Peut être est-ce plus clair ?