Ateliers de vacances à la papeterie : des artistes en devenir

Pendant les vacances, Laurence Chadelaud, animatrice à la papeterie de Vaux, propose des atelier aux enfants comme aux adultes : ateliers papetiers, atelier linogravure ou marbrure.Pour ces vacances d’hiver, deux ateliers ont été proposés : marbrure et linogravure.

L’atelier marbrure a attiré les plus jeunes (atelier ouvert à partir de 4 ans ) comme les adultes. En voici le déroulé : Laurence a commencé par le Suminagashi, « Encre flottant sur l’eau » C’est un art japonais datant du XII ème siècle. Il consiste à déposer alternativement une goutte d’encre noire et une autre de couleur blanche à la surface de l’eau. Puis On souffle sur la surface pour donner du mouvement à la marbrure . Ensuite on y dépose délicatement une feuille de papier qui viendra absorber les motifs ainsi créés. On retire la feuille, on élimine le surplus d’eau en tapotant avec une éponge et on fait sécher la feuille.

Puis les stagiaires ont essayé l’Ebru, technique mise au point par les turcs qui ont introduit la couleur et se sont spécialisés dans des motifs floraux au XV ème siècle .

Laurence a ensuite présenté la marbrure, technique utilisée en France au XIX ème siècle : cette technique permet l’obtention de motifs proches du marbre.Elle consiste à faire flotter des couleurs à la surface d’un liquide, de les organiser à l’aide de peignes ou d’une pointe afin de créer un motif. Elle est utilisée par les relieurs pour décorer les livres .Les stagiaires se sont essayés avec plaisir aux différentes techniques et ont apprécié le résultat.

La Linogravure est réservée aux plus grands (à partir de 8 ans ) car l’utilisation des gouges ( ciseaux creusés en gouttière) est délicate.

La linogravure est une technique qui consiste à creuser une plaque de linoléum sur laquelle on a dessiné des motifs au moyen de gouges. Le graveur creuse les parties du dessin qu’il veut faire apparaître en blanc, en n’oubliant pas d’inverser les motifs car il travaille en "négatif". Puis il encre sa plaque de linoleum,dépose une feuille sur le dessus et utilise une presse. Il peut imprimer de multiples exemplaires d’une même image.

Les ateliers papetiers sont prévus pour les prochaines vacances.

Il y a encore quelques places pour le mardi 5/03 /19 (marbrure) et 7/03 /19(linogravure). Laissez vous tenter !

En attendant quelques photos des deux ateliers :

Démonstration Alternance de goutte d'encre noire et blanche : suminagashi Les grands aussi s'appliquent ! - les grands aussi s'appliquent ! info document Impression du motif : on dépose une feuille à la surface de l'eau Le résultat Bassin de gomme arabique Dépôt d'une goutte de peinture qui flotte à la surface Impression Sortie de la feuille On éponge le surplus d'eau Exemple de marbrure Ebru Marbrure à l'encre:positionnement d'une goutte sur ue pastille On déplace l'encre à 'aide d'une baguette pour crééer des motifs Un joli résultat ! Une autre oeuvre Parfois des formes curieuses apparaissent. Les feuilles sont mises à sécher L'ensemble des oeuvres Linogravure : on installe le matériel Reproduction du dessin sur la plaque de linoleum On creuse avec une gouge. linogravure Encrage Impression sur la presse portative Le résultat